Les huiles essentielles sont efficacent pour combattre la maladie de Lyme

Selon une étude réalisée par des chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, à Baltimore aux Etats-Unis, les huile essentielles de gousse d'ail, de myrrhe, de gingembre ou de baie de piment de Jamaïque peuvent combattre la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Ces huiles sont également utiles pour soulager les symptômes de cette maladie.

Ces huiles essentielles ont tué la bactérie responsable de la maladie de Lyme, lorsqu'elle était en phase stationnaire, en 7 jours, entraînant une disparition totale des bactéries en 21 jours.

10 huiles essentielles toujours selon l'étude sont donc plus efficaces que certains traitements antibiotiques classiques pour combattre la maladie de Lyme et ses symptômes persistants.

Parmi celles-ci, l'huile essentielle d'ail présentait la meilleure activité.L'ail en tant qu'épice commune a été utilisé à travers l'histoire comme antimicrobien, et divers suppléments à l'ail ont été commercialisés sous forme de comprimés et de gélules. L'activité antibactérienne de l'ail a été décrite par des Chinois anciens et, plus récemment, par Louis Pasteur en 1858.

L'ail en tant qu'épice commune a été utilisé à travers l'histoire comme antimicrobien, et divers suppléments à l'ail ont été commercialisés sous forme de comprimés et de gélules. L'activité antibactérienne de l'ail a été décrite par des Chinois anciens et, plus récemment, par Louis Pasteur en 1858.

Il y a 85.000 nouveaux cas de maladie de Lyme en Europe chaque année d'après un rapport de l'assemblée nationale datant de janvier 2015. La présente étude indique qu'aux Etats-Unis ils sont plus de 300.000 par an.

Les médecins prescrivent habituellement un traitement antibiotique qui permet de supprimer l'infection et les symptômes liés à cette dernière.

Malheureusement, 10 à 20% des patients signalent des symptômes persistants après la prise de ces antibiotiques, comme la fatigue, des états de déprime et des douleurs articulaires.
 

Une équipe de chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, établissement situé à Baltimore aux Etats-Unis, a réalisé une série de tests en laboratoire à partir d'un échantillon de 35 huiles essentielles. L'équipe s'est aperçue que 10 de ces 35 huiles essentielles présentaient une forte activité destructrice contre les formes persistantes de la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

"La maladie de Lyme est la maladie à transmission vectorielle la plus répandue aux États-Unis, avec environ 300 000 cas par an . Alors que la majorité des patients atteints de la maladie de Lyme peuvent être guéris avec un traitement antibiotique de 2 à 4 semaines, environ 10 à 20% des patients continuent de souffrir de symptômes persistants.

Nous avons trouvé 10 huiles essentielles ( l' ail, le piment, le cumin, palmarosa, myrrhe, hydacheim, Amyris, thym blanc, Litsea cubeba , eucalyptus citronné et le composant actif de l’écorce de cannelle) ...

Parmi celles-ci, l'huile essentielle d'ail présentait la meilleure activité. Dans les études comparatives ultérieures, l'huile essentielle d'ail a montré une activité stérilisante, même à une concentration inférieure à 0,05%, car aucune cellule deBorrelia ne s'est développée dans l'étude de sous-culture. L'ail en tant qu'épice commune a été utilisé à travers l'histoire comme antimicrobien, et divers suppléments à l'ail ont été commercialisés sous forme de comprimés et de gélules. L'activité antibactérienne de l'ail a été décrite par des Chinois anciens et, plus récemment, par Louis Pasteur en 1858. "

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly