Return to site

La saponification à froid

· La Saponification

Qu’est ce que la saponification à froid ?

C’est une technique ancestrale qui permet de produire de manière artisanale des savons surgras, riches en actifs grâce aux huiles précieuses et/ou des corps gras insaponifiées et non chauffées qui gardent toutes leurs propriétés bienfaisantes, enrichis naturellement en glycérine végétale .

La saponification à froid ou SAF est une réaction chimique entre une matière grasse (beurre ou huile végétale...) et d’agent alcalins (cendre, soude NaOH, potasse).

Il en résulte une nouvelle substance tensio-active, dite « sel » ou « savon »

dont l’action est le « nettoyage et dégraissage » de la peau.

On utilise la soude pour la fabrication des savons solides et la potasse pour les savons liquides.

C'est un processus très respectueux de l'environnement.

Les huiles et beurres sont constitués :

  • en majorité de triglycérides d’acides gras : qui vont se transformés en savon lors du mélange avec la soude.
  • une petite partie d'insaponifiables (vit. E, vit.A, squalènes, alcools gras) qui ne bougeront pas lors de l'ajout de la soude.

De cette réaction chimique, il y a sécrétion naturelle de glycérine dont l’action sera l’hydratation et la reconstitution du film hydrolipidique de la peau.

Cela donne des savons doux et hydratants pour notre peau mais aussi protecteurs, nourrissants, antioxydants...

 

En résumé, les bienfaits du savon à froid sont les suivants :

  • Il est enrichi en glycérine, il est ultra-hydratant.
  • Il protège le film hydrolipidique de la peau.
  • Il est produit dans le respect de l’environnement.

Le procédé de fabrication

Un savon est une sorte d'émulsion: deux phases que l'on mélange à une température contrôlée.

D'un côté, la soude:

  • Soit la soude caustique (pure), il faut alors préparer (avec un certain volume d'eau) sa propre lessive de soude. Attention calcul très précis.
  • Soit la lessive de soude, déjà prête, achetée en magasin en vérifiant bien sa concentration (entre 30% et 35%).

De l'autre côté, les beurres et huiles végétales: à faire fondre ensemble. Ce mélange doit rester liquide mais avoir une température de 40° max.

Dans un récipient adapté, on intègre la lessive de soude dans les huiles et on mixe jusqu'à obtention de la "trace" ou épaississement de la pâte à savon.

Le surgraissage

  • La réduction de soude

Comme son nom l'indique, cela consiste à utiliser moins de soude que ce qui est théoriquement nécessaire pour saponifier toutes les huiles. Ainsi, il reste une partie des huiles non saponifiée dans la savon. C'est ce que l'on appelle le "taux de surgraissage"

  • Le surgraissage additionnel à la trace

L'ajout d'actifs.

L'autre manière de surgraisser un savon est d'ajouter à la trace, en fin de préparation: des extraits de plantes, des argiles, des exfoliants, des huiles précieuses, des huiles essentielles qui jouent également le rôle de parfums, le miel, les colorants naturels... qui resteront non saponifiées et garderont toutes leurs propriétés spécifiques.

Leurs effets sont détoxifiant, adoucissant, reminéralisant, exfoliant, nourrissant...

C'est le moment d'être créatif  pour en faire un savon aux propriétés uniques en fonction du choix des ingrédients .

Cela va définir sa douceur, sa tenue, son pouvoir moussant, émollient...

Ensuite, on coule la pâte à savon dans des moules que l'on laisse prendre de 24h à 48h.

A ce stade, le savon a pris en masse. On peut le démouler et le couper.

La cure

La saponification est une réaction qui prend du temps!

Vient le temps de la "cure", les savons réalisés doivent sécher minimum de 4 à 6 semaines voire plus s'ils sont très surgras. Ceci pour permettre à la réaction de saponification de bien se terminer tout en séchant le savon, d'abaisser le pH pour que le savon ne soit pas caustique afin d'obtenir un savon tout doux.

A la fin de la période de cure, il n'y a plus de soude dans le savon.

Ces savons se conservent pendant des mois voire des années au sec à l'abri de la chaleur.

Saponification à chaud ou à froid, quelle différence ?

La saponification à froid :

Fait l’objet d’une mention spéciale et d’une charte de qualité!

  • Utilisation d’huiles vierges et de qualité
  • Travail par réduction de soude en surgras
  • Pas d’impuretés donc pas besoin de rinçage . 

Par conséquent, la glycérine naturelle reste dans le savon intégralement.

Le savon sera élaboré et moulé par le savonnier lui-même puis découpé en pains, lui donnant au passage les formes , couleurs et senteurs de sa créativité.

Séchage lent de 4 semaines pour amener la transformation du savon jusqu’à son terme pour présenter à l’utilisateur un savon prêt à l’emploi.

Rejets et consommation d’eau = 0

Total glycérine = intégrale ( environ 5 à 9 %) —-> doux pour la peau.

Permet des lavages fréquents

Total surgras = de 2 à 11 %

Conservateurs = 0

Utilisation = Le savonnier ne les présente qu’après 4 semaines de maturation

Prix à l’achat = onéreux ( env. 4 à 6€ le savon de 100gr)

Saponification industrielle, ou à chaud:

  • Utilisation de sous produits des huiles extraites avec solvants
  • Travail en excès de soude pour une utilisation le lendemain
  • Lavages successifs des impuretés et de l’excès de soude

Pendant ces nombreux rinçages, les impuretés partent mais la glycérine aussi. (Elle sera revendue en pharmacie ou pour la fabrication de produits explosifs).

Le savon est séché de façon accélérée et transformé en copeaux « bondillons » ou pâte de base mise à disposition des façonniers petits ou grands. Le savon sera décliné sous de multiples formes après passage à la filière et à la presse, parfumé et coloré .

Rejets et consommation d’eau = importants

Total glycérine = 0 ——> effet de peau qui tire. Asséchant

Total surgras = 0

Conservateurs = oui

Utilisation = immédiate

Prix à l’achat = peu onéreux (env. 0.50 cts à 1€ le savon de 100 gr)

 

En bref, le savon par saponification à froid est bien plus doux et plus hydratant que les autres savons. La plupart du temps il est fabriqué par des petits producteurs locaux qui introduisent dans leur produit des ingrédients naturellement bons et efficaces, tel que des huiles essentielles, du miel,du lait d’ânesse/ de chèvre, des huiles végétales bio….etc. Ils sont sans sodium laureth sulfate (SLES) – ( un point très important! je vous invite à découvrir ce qu’est vraiment le SLES , son impact sur l’environnement et notre santé), sans ingrédient de synthèse, sans parfum et sans parabène.

Certes, il sont plus chers, mais il n’a rien à voir avec son homologue « à chaud » !

L’usage du savon dans votre quotidien n’est pas anodin… il change le monde et l’environnement chaque jour et vous aussi par la même occasion. Choisir sa savonnette pourrait prêter à sourire mais dans la réalité ce geste quotidien est d’une importance capitale. Abandonnez petit à petit les gels douche (bourrés de SLES d’ailleurs :/), faites l’expérience avec les savons par saponification à froid, transformez votre douche en rituel écologique pour vous et notre Terre.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK